Actualité‎ > ‎

Multidimensionnel vs Tabulaire - Episode 2

publié le 5 mars 2014 à 11:23 par Thomas Gauchet   [ mis à jour : 5 mars 2014 à 12:27 ]

Dans le premier épisode, nous avons tenté d’expliquer la différence fondamentale entre les versions d’Analyses Services: (SSAS) le moteur multidimensionnel de SSAS multidimensionnel et le moteur relationnel de SSAS tabulaire.

A la lumière de cette différence, nous allons tenter de répondre à la question que tout le monde se pose: lequel des deux moteurs choisir?

Par sa nature relationnelle, le moteur tabulaire a un fonctionnement proche des systèmes sources OLTP. Il sera donc parfaitement adapté à du reporting «décisionnel-opérationnel » ou du "décisionnel fait par les opérationnels". Les opérationnels retrouveront toutes les relations du système source avec les performances attendues d’un systèmes décisionnel. Sa conception nécessite de faibles connaissance technique, connaître la jointure SQL, et un faible effort de développement, ce qui permet aux experts fonctionnels d’assurer éventuellement la conception. Les performances sont apportées par la dénormalisation, à réaliser en amont, et surtout le stockage vertical en mémoire des données.

Par sa nature multidimensionnelle, le moteur "canal historique" s’adresse aux décideurs du top management pour qui les relations des systèmes source n’ont pas de sens, et qui ont besoin de croiser des axes d’analyses pour afficher immédiatement des indicateurs agrégés. Ce sont les BBU (Big Button Users). Les dimensions conçues grâce à un effort important de développement fournissent aux BBU une couche métier d’abstraction entre eux et les systèmes sources. Les performances sont apportées par la pré-agrégation des données lors du « process » .

Comments