Actualité‎ > ‎

Nouvelle version de SSIS : une bonne et une mauvaise nouvelle

publié le 17 juil. 2011 à 09:58 par Thomas Gauchet
La nouvelle version de SSIS est excellente et porte cet outil au niveau d'un véritable ETL d'entreprise utilisable en développement et en production sur des projets réels de Data Warehouse. Deux évolution majeures viennent corrigers les défauts de jeunesse des précédentes versions (2005, 2008 et 2008R2) : la gestion de "paramètres" dans BIDS qui vient remplacer et corriger les étranges configurations  et la gestion dans SSMS de "catalog"  SSIS. Ces catalogues apportent l'administration du système en production inexistante auparavant  : exécutions, erreurs, historiques de performances, accès aux enregistrements SSIS (log) et autres merveilles.  Mais le catalogue ne s'arrête pas là: ils apportent une notion d'"environnements" qui  associés aux paramètres définis en développements permettent de gérer plusieurs contextes d’exécution réellement sécurisés. Signalons également une gestion corrigée des connexions au niveau projet facilitant ainsi également le travail de déploiement et configuration. Ce qui va dans le même sens.

La mauvaise nouvelle est qu'un projet SSIS DENALI (2012 voire 2011) fonctionne avec soit  le nouveau soit l'ancien modèle. Le nouveau se nomme "Project Deployment Model" et permet d'accèder à toutes ces merveilles  qui élèvent SSIS au rang d'ETL d'entreprise. L'ancien (les configurations sans intégrité) se nomme "Legacy Deployment Model", qui doit son nom je crois au fait qu'il reposait sur un héritage parent  pour configurer des variables d'un paquet appelé, permet entre autre de faire fonctionner les anciens projets (avec probablement un travail d'adaptation par ci par là)...

Un assistant permet de tenter la migration de vos anciens projets vers le Project Deployment Model. Mais il apparaît que c'est un travail considérable pour les projets importants et fragmentés en de nombreux petits paquets DTSX. L'objectif étant de transformer les configurations en paramètres et environnements. Une notion comme la configuration indirecte, n'a tout simplement pas à ma connaissance pas d'équivalent dans le nouveau système: elle n'a d'ailleurs plus d'utilité.

Pour la petite histoire, Microsoft a du se rendre compte enfin que la DSV n'était d'aucune utilité puisqu'il l'a supprimé.
Comments